TEST – Xiaomi Roborock S50 − The King of aspirateurs, yeah !

Si le Rock n’ Roll nous a fait la faveur de nous donner le « King », l’aspirateur robot connecté vient de nous livrer le sien : Roborock.  Contrairement au premier qui a vu le jour dans le Mississippi, ce dernier nous arrive tout droit de la firme Xiaomi.  Toutefois, la ressemblance y est.  Le Roborock, tel Elvis, est coiffé d’une banane un peu intégrante à première vue. Mais détrompez-vous, c’est justement dans la banane que réside toute l’intelligence de cet aspirateur !

On déballe la bestiole – “Suspicious Minds”

Suspicieux, je le suis tout de même. C’est que de tous les objets connectés imaginables sur Tinynews, l’aspirateur robot connecté  est celui qui me donne le plus satisfecit. Pourtant il est facile de passer de la plus grande satisfaction à la plus triste déception avec ce genre d’engin, expérience faite.

Dès le déballage, la perplexité s’empare de moi. Le seul manuel présent est en Mandarin et, même en jetant un coup d’œil vite fait vers l’étagère pour me rassurer, je n’y  aperçois hélas pas de dictionnaire Chinois-Français. Je décide tout de même de sortir la bête de sa boîte.

L’avant abrite un réservoir d’eau, une serpillière intégrée et deux haut-parleurs, les brosses pour le nettoyage à sec sont situées à l’arrière avec un bac de récupération des poussières suffisamment spacieux. Enfin, trois boutons simples : marche/arrêt, retour à la base de recharge et réinitialisation Wi-Fi. J’oubliais, la traditionnelle brosse rotative pour rabattre les poussières sur la trajectoire est bien présente sur le côté droit de l’appareil.

Pas mal à première vue, un beau design moderne et un plastique de haute qualité. Il m’a l’air costaud comme il faut ce Roborock.

 

Un mot sur le système de navigation – “That’s All Right”

Le Xiaomi Roborock S50 utilise pas moins de douze capteurs, non seulement pour éviter de heurter des objets et de déambuler aléatoirement comme un poule sans tête, mais il établit une vue d’ensemble pour chaque pièce avant d’établir un itinéraire de nettoyage.

Le capteur principal est le Laser Distance Scanner, la fameuse banane, qui scanne votre intérieur à 360° (1800 fois par seconde) pour cartographier en mémoire l’aménagement intérieur de votre maison, tout comme les obstacles qui le composent.

Sur le côté gauche du robot se trouve un capteur mural qui détecte tout obstacle afin que le robot puisse maintenir une distance de 10 millimètres entre lui et le mur.

Le capteur ultrasonique situé juste devant robot constitue les « yeux » du Roborock. Le pare-chocs étant, quant à lui,  relié à des capteurs de collision qui font stopper l’aspirateur en cas de chocs. Seuls les airbags manquent à l’appel.

Sous le ventre, nous y trouvons quatre capteurs de falaise qui indiquent au robot de s’arrêter quand il y a risque potentiel de chutes, il ne faudrait tout de même pas que le King ne tombe de la scène !

Finalement, le tout est articulé par trois processeurs se trouvant à l’intérieur de la bestiole. Ce sont eux qui collectent les données à partir de capteurs pour suivre le mouvement en temps réel, déterminer l’emplacement et calculer l’itinéraire le plus efficace à l’aide d’un logiciel dont certains composants sont présents dans la voiture autonome de Google.

 

On essaye –  “It’s Now or Never”

Tout ce que vous devez faire pour démarrer le processus de nettoyage est d’appuyer sur le bouton marche/arrêt sur le haut de l’appareil, et le robot entre directement en action.

Ca y est, c’est le moment de mon passe-temps favori,  l’observation d’aspirateurs robots sans jumelles. Soyez honnêtes, cela reste toujours émouvant de les voir partir à la chasse aux poussières avec une détermination surprenante. Surtout qu’ici, on voit tout de suite qu’on a affaire à un malin. Eh oui, au lieu de se jeter à corp perdu sur le premier meuble ou la gamelle du chien juste devant lui, on le voit regarder, repérer, faire un tour sur  lui-même, comme s’il était un peu méfiant. Mais ce n’est que pour mieux rebondir !

Une fois parti, poussez-vous ! Le Roborock a maintenant un dégagement d’obstacle de deux cm, de sorte qu’il réussit à passer sans aucun problème sur des tapis épais, voire sur votre chat, et j’ai même du plonger au sol pour l’attraper avant qu’il ne grimpe aux rideaux. Impressionnant à voir, la bête ! C’est celui qui a de loin la meilleure technique de grimpette sur tapis.

Mais bon, depuis une heure le costaud me raconte plein de trucs avec la voix d’une charmante demoiselle chinoise. Il est temps de passer aux choses sérieuses.

Mi Home App –  “I’m all shook up”

Ouais, ouais, encore une App ! Et ben non, ne soyez-pas négatifs, c’est peut-être mon truc préféré avec ce produit. En effet, cette application, compatible à la fois sur les appareils Android et iOS, permet de planifier, démarrer ou arrêter, recharger et même suivre la progression du robot même lorsque je ne suis pas chez moi. Et pour les gamers ou propriétaires de drones, il y a même un joystick pour piloter le bolide.

Même s’il n’est pas nécessaire d’utiliser l’application Mi Home pour activer ou surveiller le Roborock, il se débrouille tout seul comme un grand, il est très sympa de jeter un coup d’œil à l’itinéraire de nettoyage, d’obtenir une vue détaillée des statistiques de nettoyage, du niveau de charge restant, ou encore du statut et de l’état d’usure des accessoires.

Après avoir téléchargé l’application Mi Home, l’aspirateur qui est doté d’une connexion Wi-Fi intégrée se synchronise rapidement à votre App d’où vous pouvez accéder à la liste complète de fonctionnalités. Il faut ensuite se précipiter dans les paramètres, puis sélectionner « Voice Pack » et installer la version « English », c’est de toute façon la seule que vous pourrez lire !

Il y a tellement de choses à dire ici que je vais essayer de vous les donner en vrac :

  • Cartographie virtuelle de votre intérieur ;
  • Définition manuelle de zones à nettoyer ;
  • Réglage de différents modes de nettoyage (tapis, turbo, silencieux, etc..);
  • Fonctionnalité « Go» pour placer un marqueur n’importe où dans la maison et ordonner au robot de nettoyer cet endroit;
  • Visualisation des statistiques : surface nettoyée, durée de nettoyage, historique cumulée ;
  • Etat de la batterie et du chargement ;
  • Etat des accessoires et de l’entretien avec possibilité de commander directement depuis l’app ;
  • Contrôle à distance par boutons ou joystick ;

Enfin, la fonctionnalité très pratique que j’apprécie les jours de disparition est « Retrouver votre aspirateur ». Dès que vous appuyez sur ce bouton, retentira subitement de votre aspirateur, peu importe sa planque, la voix doucereuse « Hi, I’m over here ! ». La tentation de réappuyer encore une fois est persistante : « Hi, I’m over here !», « Hi, I’m over here !»..

Conclusion – “Return to Sender”

Eh oui, toute bonne chose a une fin. Et comme le rédacteur de Tinynews est un peu rapiat, il m’a contraint de retourner le Robobock de Xiaomi après mes deux semaines de tests. C’est qu’en deux semaines, on finit par s’attacher et ça fait un peu mal au cœur de se départir d’un compagnon aussi efficace. D’autant plus que je lui avais donné le surnom affectueux d’Elvis.

Globalement, le Roborock  est de loin le meilleur aspirateur qu’il m’a été donné de tester. Le capteur laser jumelé au calcul d’itinéraire, l’option de nettoyage humide, le nombre de fonctionnalités disponibles avec l’app Mi Home et son coût très concurrentiel en font l’un des meilleurs produits sur le marché à l’heure actuelle. Un mot sur la batterie au lithium qui tient deux heures et demie de nettoyage continu, ce qui est largement suffisant pour nettoyer de grandes surfaces d’autant plus qu’il parcoure les mètres carrés de manière optimale.

C’est donc avec tristesse que je dois procéder à un « Return To Sender ». Mais à l’heure d’écrire il est en train de faire sa tournée d’adieu, et je lui dit à bientôt le King !

En vente chez Gearbest, pour mois de 380€, grâce au code NEWXMVM, en suivant ce lien : Acheter le Xiaomi Roborock.

Xiaomi Roborock

361 €
Xiaomi Roborock
9.5

Design

9/10

App & fonctionnalités

10/10

Système de navigation

10/10

Technique de grimpe sur tapis

10/10

Autonomie

10/10

Pros

  • Design de grande qualité pour un prix raisonnable
  • Niveau matériel c’est du costaud
  • L’application Mi Home et ses nombreuses fonctionnalités
  • Facilité d’utilisation malgré le fait que le Français n’est pas disponible dans les Voice Packs

Cons

  • Livré sans brosses latérales supplémentaires
  • Non disponible en français
Dave Dionne

Dave Dionne

Ni Belge, ni hi-tech, ni connecté, la preuve que n’importe qui peut écrire n’importe quoi, mais…pas sur n’importe quel site!