Le nouveau Redmi Note 8 PRO : On vous dit tout sur son capteur de 48 MPixels signé Samsung !

Même si la course aux megapixels s’est un peu calmée ces derniers mois pour offrir des capteurs de meilleure qualité en terme d’ouverture et de luminosité, Xiaomi continue à sortir, encore et encore, de nouveaux smartphones qui franchissent de nouvelles barrières d’innovation. Voici donc le Redmi Note 8 Pro !

Après le Xiaomi Mi 9T Pro, ce Redmi Note 8 Pro laisse donc tomber le côté « Xiaomi » pour devenir une marque propre. En effet, à l’arrière, seul le « Redmi » est visible, marquant au passage un nouveau tournant dans la politique marketing engagée avec le Redmi K20 qui s’est transformé en Xiaomi Mi 9T. J’espère que vous avez capté car il est parfois aussi compliqué de s’y retrouver dans cette pampa de marques et modèles que dans la jungle thaïlandaise où mon fils se balade actuellement, près de Chiang Mai, accompagné d’araignées tout droit sorties d’un film de Ridley Scott. Brrr.

Bref, ce Redmi Note 8 Pro, que vous trouverez bientôt proche de la barre des 200€, arbore fièrement un capteur Samsung IsoCell Bright GW1 d’une résolution de 64 MPixels. L’objectif de Samsung est de proposer un plus grand nombre de pixels sans diminuer la taille des photosites qui mesurent 0.8 micromètres mais plutôt en augmentant la taille de son capteur. A cela, le coréen a ajouté le principe de pixel binning, capable de générer des clichés de 16 MPixels (ouverture f/1.9) en fusionnant 4 pixels en un seul afin d’augmenter la finesse de l’image et les détails environnants, même en cas de faible luminosité et de zoom numérique.

Toutefois, ce nouveau capteur, n’est pas le seul intégré à la bête. En effet, il est accompagné de trois autres capteurs qui se chargeront des clichés grand angle (8 MPixels), de la profondeur de champ (2 MPixels) et, pour terminer, de la macro, grâce à un zoom 2X. Au niveau des selfies, Xiaomi balance du 20 MPixels à l’avant, tout simplement.

L’écran de ce milieu de gamme dispose d’une diagonale de 6.5 pouces pour une résolution full HD+ (2340 x 1080 pixels) couvrant quasiment 92% de l’engin, un record en la matière, surtout dans cette gamme de prix. Au niveau du processeur, Redmi laisse tomber les Snapdragon pour se diriger vers un Mediatek Helio G90T et 6 Go de RAM pour 64 Go de mémoire, tout particulièrement destiné au gamers en herbe (fumer est dangereux pour la santé).

Enfin, sachez qu’il dispose d’une gargantuesque batterie de 4500 mAh, soit 500 mAh de plus que le Xiaomi Mi9T Pro, déjà bien équipé en l’occurence.

Le Redmi Note 8 Pro sera proposé aux alentours de 220€ pour une version 64 Go et 250€ pour une version 128 Go. A confirmer dans les prochaines semaines, bien évidemment.

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.