RUSSIE : Poutine prend son pied en bloquant les VPN

2017-07-31_13h47_28

Depuis des années, bon nombre d’entre nous utilise des services de VPN pour anonymiser nos fortuites balades sur le Net, à la recherche de fichiers illicites ou, tout simplement, pour être certain que la NSA ne nous suivra pas à la trace. Ce brave Poutine a décidé que, en Russie, c’était terminé. Plus de VPN.

L’information est tombée ce matin et m’a un peu remué. Bon, remué est un bien grand mot, mon organisme n’étant pas encore soumis à sa dose quotidienne de caféine, il a fallu un peu de temps pour que mes synapses daignent se connecter pour que l’irrigation d’information matinale retrouve son chemin dans les méandres assoupis de mon esprit.

A partir du 1er novembre 2017, les citoyens russes de peuvent donc plus utiliser de VPN. Apple va dés lors retirer de son catalogue toutes les Apps y afférant et, évidemment, nos joyeux policiers du net, au gigantesque képi, vont tout mettre en oeuvre pour bloquer les contrevenants.

En effet, Roskomnadzor, l’agence russe de surveillance des télécommunications sera chargée d’établir la liste des services d’anonymisation, pour ensuite les bloquer afin que nos amis soviétiques ne puissent accéder à des sites “illégaux”. Poutine va donc décider ce qui est bien ou mal, légal ou pas, pour ses administrés. C’est le boss, faut pas trop l’ennuyer, le garçon.

2017-07-31_13h48_14

Dés lors, le président réduit encore la capacité des russes à s’exprimer, au travers de média parallèles dont le contenu n’est pas au gout du chef suprême du Kremlin, qui contrôle à peu près tout ce qui s’imprime sur du papier.

Pour terminer, sachez qu’Apple doit, pour chaque App mise à disposition en Russie, obtenir une licence gouvernementale d’utilisation, qui est évidemment résiliable sans préavis. Y a pas à dire, Vlad fait toujours preuve d’une chouette assertivité envers ses compatriotes…

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.