Parrot sort son Swing, le drone façon Star Wars

 2016-08-31_08h11_05

Je vois d’ici vos yeux écarquillés de bonheur, tel Han Solo face à une princesse Léa entièrement recouverte de cuir collant à la peau telle une tique sur le cou de votre golden retriever. Voici donc le Swing, le premier drone Parrot aux airs de Star Wars.

Bon, oubliez les faisceaux laser, il ne s’agit point d’un drone de combat mais bien d’un quadricoptère qui décolle à la verticale pour ensuite se transformer en bolide parcourant la galaxie verte de votre jardin à près de 30 km/h.

L’astuce provient, vous l’aurez deviné, de faire varier l’inclinaison des hélices pour le faire passer d’un banal hélicoptère pour amateur, à un engin spatial qui fera mourir d’envie votre vieux pote Jacques, fervent collectionneur de maquettes Star Wars depuis 1980.

2016-08-31_08h05_17

Le joyeux vaisseau est bardé de capteurs :   gyroscope, accéléromètre, stabilisation verticale par ultrason, stabilisation horizontale via sa caméra embarquée… . qui pourra d’ailleurs filmer vos délires spatiaux durant 8 minutes. Oui, c’est peu, mais c’est le prix à payer pour un engin d’une aussi petite taille (16,5 x 9,7 x 6,6 cm).

2016-08-31_08h12_12

Le Swing est manœuvrable via l’App maison, compatible iOS ou Android mais, et c’est tout nouveau, peut aussi être contrôlée via un Flypad vendu séparément à 39€. Cette manette vous permettra d’assurer un contrôle de l’engin jusqu’à 60 mètres, au lieu des 20 mètres si vous utilisez votre téléphone.

2016-08-31_08h05_35

Le Swing sera disponible à la rentrée, pour 139€. Plus d’info chez nos amis de Parrot.

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.