3D Touch sur iPhone 6s : C’est du lourd !

La firme de Cupertino est toute excitée au sujet de la technologie tactile 3D qui a fait ses débuts sur l’Apple Watch avant de faire son chemin, sans pression, vers les nouveaux iPhones.

Cette fonctionnalité vous permet d’assigner différentes actions à des zones plus ou moins érogènes sur l’écran. Et il existe même une API pour les développeurs les plus pervers qui souhaiteraient en abuser. Toutefois cela risque de compliquer un peu le rugueux processus d’approbation des apps chez Apple.

gravity app 02

Ryan McLeod, développeur d’apps  iOS qui tient à garder l’anonymat, a concocté une app baptisée Gravity qui transforme en quelque sorte votre iPhone 6s, et iPhone 6s plus, en pèse-personne connecté. Un utilisateur de l’app pourrait placer, par exemple, une cuillère à thé sur l’écran de son téléphone, afin de régler les nombreux problèmes de dosage de son Paris-Brest. Génial, dites-vous ? Pas tout à fait l’avis des Californiens qui ont rejeté l’app  pour unique motif de « description trompeuse ».

Dans un premier temps, M. McLeod, pensant qu’il s’agissait simplement d’une erreur, a mis en ligne une vidéo de l’app afin de stimuler les potentiels clients en manque de tactile. Il parvint finalement à toucher quelqu’un chez Apple qui lui a confirmé qu’une app de type « balance électronique » n’est pas la bienvenue dans l’App Store.


gravity app 03
Vous pourriez vous laisser aller à penser qu’une app de type « balance électronique » basée sur le 3D Touch est un truc cool… Mais chez Apple on a eu des sueurs froides à l’idée que l’app aurait pu faire le buzz chez les aficionados de Weight Watchers, et pas pour réussir leurs recettes. La charge maximale supportée par l’API n’offre qu’un maigre 385g.

L’App Store étant une plate-forme fermée, McLeod n’a pas vraiment de recours. Même s’il reste persuadé que son app Gravity, avec l’utilisation de la nouvelle technologie 3D Touch, est très sympa, il se concentre désormais sur un nouveau projet un peu moins… sensible !

Dave Dionne

Dave Dionne

Ni Belge, ni hi-tech, ni connecté, la preuve que n’importe qui peut écrire n’importe quoi, mais…pas sur n’importe quel site!