MacBook 12″ – Pourquoi ne faut-il pas l’acheter ?

La politique du “toujours plus léger, toujours plus autonome” d’Apple m’interpelle de plus en plus. Heureux possesseur d’un MacBook Pro, je ne vais pas cracher dans la soupe mais, tout de même, avez-vous remarqué comment était assemblé le dernier MacBook ? Un vrai puzzle 800 pièces ! Un coup d’oeil sur iFix it, qui démonte tout plus vite que son ombre, mériterait toute votre attention. macbook01

Pour la parenthèse, le MacBook, est équipé d’un bien pauvre processeur Intel Core M cadencé à 1.1 MHz, nous sommes donc face à un notebook mois puissant que le MacBook Air 2015. Si votre utilisation se limite à naviguer sur le Net, écrire quelques mails et documents, retoucher légèrement vos photos, le dernier MacBook conviendra parfaitement et vous serez ravi d’emmener votre gentil compagnon où bon vous semble.

J’ai bien dit “Légèrement”. Oubliez l’utilisation d’applications gourmandes ou des traitements photo ou vidéo lourds. Non, vous n’allez pas vous atteler au montage de vos 120 vidéos de vacances, que personne ne regardera, avec ce MacBook.

macbook03

 

Passons cette parenthèse, loin d’être enchantée, le problème est ailleurs : La quasi totalité des éléments constituant le MacBook est soudé ou, pire, collé. En effet, pour arriver à une autonomie record de 11 ou 12 heures, les ingénieurs d’Apple ont imaginé une batterie composée de plusieurs éléments répartis dans l’ensemble du boitier : Un peu comme le carburant qui entoure le pilote de F1, il baigne dans son essence.

De plus, tous les composants vitaux sont également soudés sur la carte mère. Impossible de remplacer le disque SSD ou la mémoire sans passer par la case “fer à souder“. Vous allez me dire que nous sommes face à la même problématique sur les MacBook Air et Pro,mais l’aspect “colle” et l’enchevêtrement de nappes de cables qui passent autour de la batterie comme le Minotaure  cherchant son chemin dans son labyrinthe m’inquiètent un peu sur la pérennité d’une telle machine, aussi légère et belle soit-elle.

macbook04

Vous comprendrez aisément que si, après votre période de garantie, votre MacBook devait tomber en panne, plonger dans l’eau ou se court-circuiter avec les restes de salade de thon de votre sandwich de la veille, il vous faudrait donc débourser une somme considérable pour remplacer les composants. Selon les configurations, un MacBook se vend entre 1450 et 1800€ ! Réfléchissez donc à deux fois avant de vous lancer dans l’aventure…

Allez, je vous laisse, je vais réviser ma mythologie grecque…

Source : IfixIt

 

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.