TEST – Apple TV v4 – Télévision du futur ou simple add-on ?

apple tv 0000

Après un mois d’intense utilisation qui m’a permis de triturer cet Apple TV et laissé le soin à mes enfants d’utiliser, pour une fois, la télécommande pendant plus de 5 minutes, je vous livre ici mes premières impressions à chaud qui vous permettront de savoir si l’achat de ce carré pommé est vraiment utile.

apple tv 02

Passé l’étape de l’installation (connexion au modem et à ma non-smart télévision via un câble HDMI – non-fourni !), je découvre rapidement une interface intuitive et familière pourvues d’applications tvOS et j’appréhende sans difficulté  l’Apple TV Remote avec sa Surface Touch, en verre s’il vous plaît. Je me retrouve ensuite, en tout bon geek que je suis, dans le menu Réglages afin d’ajuster les différents paramètres à mon environnement.

apple TV 02

Ça y est tout est enfin prêt pour profiter de la « télévision de demain » dixit Tim Cook. Je fais le plein d’apps dans l’Apple Store. Pour être honnête, j’avais préalablement identifié les apps qui m’intéressaient sur Slide To Play, un site très pratique. Et là premier hic, l’encodage dans la recherche (ou de son identifiant/mot de mot de passe) est extrêmement laborieuse car il faut sélectionner lettre par lettre.

apple TV 03

Pour pallier à mon problème de sélection des lettres, je décide de parler à ma télécommande – oui en plus d’intégrer un accéléromètre et un gyroscope, elle inclut deux micros –  et d’invoquer le dieu Siri. Bien que propriétaire de nombreux produits Apple je n’avais, jusqu’à présent, jamais fait appel à l’assistance vocale.

Et là, bim, deuxième hic !  Siri ne fonctionne pas sur l’App Store belge. Je décide de ne pas en rester là et je bascule donc sur l’App store français. Alléluia, Siri fonctionne ! J’en profite dès lors pour tester les limites de Siri en allant même jusqu’à lui parler avec un accent de Liège bien prononcé. Ce qui, soit dit en passant, à provoqué quelques fous rires à la maison.

apple tv 11

Siri fonctionne donc relativement bien pour les recherches mais son utilité reste tout de même assez basique. Évitez par exemple de lui demander de faire un tri par type de films ou encore par prix. A noter également que Siri ne réagit pas du tout dans l’Apple Music. Il faudra probablement attendre une mise à jour ultérieure pour en profiter.

Coté télévision, l’Apple TV reste un complément à votre box TV. On n’y retrouve aucun flux continu tels que des chaines thématiques comme sur la télévision classique. Il faut passer par les apps comme Netflix, Arte, Redbull TV, Canal et autres pour profiter de contenu Web. Possédant une non-smart télévision, il s’agissait dans mon cas d’un élément déterminant.

J’en arrive maintenant au deuxième critère qui a motivé mon achat : le jeu. Aussi étrange que cela puisse paraître, ma dernière console de jeu était la Super-Nes de Nintendo. Disons que, depuis, j’ai toujours trouvé que le PC était plus adapté pour jouer.

Papa gamer avec deux jeunes enfants, il n’en fallait donc pas moins pour éveiller ma curiosité sur les possibilités de gaming annoncées. Résultat, ma fille adore jouer au tennis (Hit Tennis 3) ou à Beat Sports. Je ne regrette donc pas l’achat de la dragonne évitant à la télécommande de voler dans la tv (merci Nintendo). Quant à mon fils, lui, il est fasciné par les jeux de bagnoles tels que Beach Buggy Racing ou encore Asphalt 8.

apple tv 08

Pour une meilleure jouabilité et profiter des modes multi-joueurs, il y a la possibilité de connecter une manette compatible Bluetooth comme la Mad Catz C.T.R.L.r, ce dont je ne me suis pas privé.

Et le papa me direz-vous dans l’histoire. Et bien, je prends un malin plaisir à montrer mes skills de gamer aux enfants sur le jeu de plateforme Rayman. Papa, il est trop fort.

apple tv 10

Verdict, je ne suis pas déçu et, bien que cela manque encore de titres dans le catalogue, l’Apple TV remplit pleinement sa mission pour une utilisation familiale et occasionnelle.

Et à la question : peut-on comparer l’Apple TV à une console de jeu dédiée ? La réponse est sans surprise : Clairement non.  Les véritables gamers préféreront un ordinateur ou une console de jeu où l’on peut retrouver des titres bien plus aboutis.

Quelques informations en vrac :

  • La fonctionnalité AIRPLAY permettant de déporter l’écran de l’iPad ou de l’iPhone sur la télévision est évidemment toujours de la partie. Pratique et facile d’utilisation !
  • L’Apple TV permet de connecter un casque audio sans fil via le Bluetooth, je kiffe mes Jaybird BLUE BUDS X.
  • Pour les propriétaires d’un NAS, il est possible d’accéder à votre médiathèque via, par exemple, l’application PLEX qui offre une interface à couper le souffle.
  • Pas de comptabilité avec les contenus vidéo 4K. C’est un peu surprenant etant donné que le nouvel iPhone 6S permet de filmer dans ce format.
  • Le modèle 32 Go (vs 64 Go) suffira amplement pour une utilisation familiale et vous permettra de contenir un investissement déjà conséquent.

Alors, télévision du futur ou simple add-on ?

Certes l’Apple TV ne manque pas de potentiel grâce aux apps mais elle ne remplacera ni votre télévision, ni votre box TV classique et encore moins votre console de jeu. Elle viendra plutôt s’ajouter à votre installation pour agrémenter l’usage de votre télévision et compléter votre écosystème Apple.

Résumé
Date
Produit
Apple TV 2015
Avis
4
Julien Maquinay

Julien Maquinay

Papa hyper connecté, gamer, VTTiste et liégeois de surcroît.