VW – Comment un logiciel peut-il berner le monde ?

Le scandale Volkswagen secoue pas mal de cocotier : Des millions de véhicules impactés, des milliards d’Euros de fraudes  et beaucoup de soucis à se faire pour les dirigeants d’une des plus grosses entreprises mondiales. Explications.

Aux Etats-Unis, comme ailleurs, les constructeurs automobiles doivent se prêter à une série de contrôles en tout genre avant de pouvoir commercialiser leur jolis véhicules et gagner de plantureuses sommes d’argent. Normal. Sauf que VW s’est avéré être plus futé que les autres et a installé, sur des milliers de voitures, un petit logiciel qui détecte automatiquement lorsqu’un qu’un contrôle de pollution est en cours. Dès ce moment, ce petit bout de software s’arrange pour réduire les gaz d’échappement et donc de rendre le véhicule plus “propre” au regard des tests effectués par l’administration américaine.

vw 01

Dès lors, le véhicule est approuvé et … bingo, on peut donc y aller franco,  livrer les petits consommateurs et encaisser les billets. Dés lors, ces véhicules, contrôlés de manière erronée, polluent plus que de raison. Tout le monde se retrouve berné et on n’y voit que du feu.

Bon, le loup est sorti du bois, VW a avoué et a maintenant mis de côté quelques milliards de billets verts pour se préparer à verser une amende record. Evidemment il va falloir rappeler les millions de véhicules incriminés et les remettre aux normes.  Tout ce petit alignement va donc coûter de coquettes sommes qu’il va falloir trouver sous de gros matelas à effigie de la marque.

Bref, les mois qui suivent s’annoncent rudes pour le constructeur allemand, dont la cote a déjà dévissé de 20% en bourse depuis que l’arnaque a été dévoilée. Effrayant.

Plus d’explication ? Rendez-vous sur le journal de Montréal !

Source

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.