Test – Caméra Thomson 353G – Simple et élégante

thomson 05

Et c’est reparti pour un nouveau test de caméra IP. Alors, quoi de neuf sous le soleil français de nos amis de Thomson, repris depuis quelques temps par les chinois (Merci Seb) ? Une petite caméra IP passe-partout qui rempli bien son rôle ? C’est ce que nous allons voir !

On déballe…

Beau modèle. Elégant et même raffinée, cette caméra. Je suis certain que, chez vous, Madame sera un plus chaude (!) à installer des caméras de surveillance tellement ce modèle est terriblement féminin… pour  autant q’une oeil de Moscou soit féminin. Notre ami Poutine aurait apprécié.

Elle est alimentée via un câble micro USB, ce qui est plutôt pas mal étant donné que n’importe quel chargeur fera l’affaire. Thomson en fourni un, bien évidemment. Je le répète depuis des mois à qui veut l’entendre : Il est donc tout à fait possible de brancher un chargeur nomade en lieu et place de l’alimentation micro USB afin de transformer cette caméra IP en objet totalement dépourvu de fil. Si cela vous intéresse, plongez tête baissée sur cette alimentation Xtorm qui est une vraie bête de fond. Vous pourrez alors la placer dans votre abris de jardin ou dans votre tas de compost pour observer les allers et venues de votre tribu de hérissons.

IMG_3479 (1)
La caméra, connectée au chargeur nomade Xtorm Evoke, l’idéal pour éviter tous les fils !

On configure… et on l’utilise

Pour installer la caméra, il vous suffit d’installer l’App, disponible pour iOS et Android, Thomview qui ressemble trait pour trait à l’App de nos copains de chez Foscam, pour lesquels nous avions déjà testé une caméra semblable, la C1.

Idem, vous scannez le QR Code à l’arrière de la caméra et, hop, il ne vous reste plus qu’à rentrer la clé d’accès de votre WiFi et, ensuite, définir un nom d’utilisateur et un mot de passe afin de sécuriser le tout.

Je me suis alors posé cette bête question : “Et si j’essayais de connecter mes caméras Foscam sur l’App Thomview“. Vous savez quoi ? Et bien, ça fonctionne parfaitement ! Vous pouvez même utiliser l’application web MyFoscam.com et donc intégrer la caméra Thomson dans votre environnement Foscam.

Il est aussi possible d’ajouter une carte micro SD afin que la caméra puisse enregistrer sur base d’une détection de mouvement et avoir ensuite accès aux vidéos.

La résolution 720p vient ici à point pour identifier les visages et vous offrir une qualité d’image irréprochable, même depuis votre smartphone. Elle offre une vision de nuit à 8 mètres, la capacité d’écouter ce qui se passe dans une pièce et de le restituer sur votre téléphone, tout en vous donnant la faculté de parler à votre interlocuteur qui s’est secrètement immiscé dans votre coquette habitation connectée.

Au final, cette caméra, vendue 79.99€ (prix public) dans des grandes enseignes comme Mediamarkt ou Brico, tient vraiment bien la route, ne décroche pas le WiFi et offre une qualité d’image tout à fait satisfaisante, même dans l’obscurité totale.

Pour les anxiogènes de l’installation, sachez que cette caméra est vraiment (mais vraiment) à la portée du premier venu, elle s’installe en moins de cinq minutes et vous permet d’avoir un oeil sur votre domicile, où que vous soyez. Un excellent rapport qualité/prix qui frôle l’indécence.

Il ne nous reste plus qu’à attendre quelques semaines pour obtenir d’autres échantillons de la marque française, nous l’espérons !

Contact :

Avidsen Luxembourg
11, route des 3 cantons
L-8399 WINDHOF
(Luxembourg)

Fiche technique : Caméra IP Thomson DSC 353G

Résumé
Date
Produit
Thomson 353G
Avis
41star1star1star1stargray

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.