Code source d’AutoCAD volé : encore un ingénieur voyou

zwsoft 03

Dans un geste rare, ZWSOFT, basé en Chine, a présenté des excuses publiques pour son larcin.

Visiblement il n’y a pas que Volkswagen qui se fait duper par ces chenapans d’ingénieurs. Afin de ne pas être en reste, ZWSOFT, un concurrent chinois d’Autodesk, a blâmé un de ses collaborateurs pour avoir dérobé le code source d’AutoCAD, le populaire logiciel de dessin assisté par ordinateur (DAO), et de l’avoir intégrer à leur produit ZWCAD+.

Le code source c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale!

Il y a quelques mois, la société chinoise a revendiqué, lors d’un procès pour contrefaçon introduit par la firme californienne Autodesk, que tout son code était soit sous licence, soit open source soit développé en interne. Qui plus est, ZWSOFT a déclaré que l’administration nationale des droits d’auteur de la République populaire de Chine avait vérifié son produit. Rien de moins !

zwsoft 02

Volte-face cette semaine, la société de l’Empire du milieu publie des excuses et affirme que cette affaire de contrefaçon n’est pas une faute du management mais plutôt le fruit des efforts d’un ingénieur isolé. Qui a dit que les informaticiens n’avaient pas la pêche ?

A la suite d’une enquête interne, la société a déclaré que l’employé avait, d’une certaine manière, mal utilisé la propriété intellectuelle du logiciel AutoCAD lors de l’élaboration de ZWCAD+ et, bien évidemment, caché ses méfaits à sa hiérarchie.

Les développeurs se prennent désormais pour des traders

Dans la foulée, la société a déclaré qu’elle améliorera sa gouvernance interne afin d’éviter, à l’avenir , toute violation de la propriété intellectuelle en mettant en place des garde-fous supplémentaires. Surveillez-moi tout ce beau monde !

trader

Dans le cadre d’un accord entre Autodesk et ZWSOFT, la société chinoise a déclaré qu’elle mettrait un terme à la commercialisation de ZWCAD+.

Nous avons retiré ZWCAD+ de la vente et nous nous rétractons par rapport à toutes nos déclarations antérieures suggérant que les poursuites d’Autodesk n’étaient pas fondées et avaient été menées à des fins anticoncurrentielles. Nous nous excusons sincèrement auprès d’Autodesk pour le désagrément que nos actions ont causé.”, a déclaré Truman Du, PDG de la société, dans un communiqué.

Les termes financiers de la transaction ne sont pas divulgués, mais il est fort à parier que ce n’est pas une petite soupe wan-tan qui a rassasié les Américains.

On en parle dans le monde :

Dave Dionne

Dave Dionne

Ni Belge, ni hi-tech, ni connecté, la preuve que n’importe qui peut écrire n’importe quoi, mais…pas sur n’importe quel site!