Google lance OnHub, un routeur WiFi atypique

Tout le monde, ou presque, a déjà rencontré un des ces problèmes : « Je n’arrive pas à me connecter sur le WiFi, c’est quoi la clé ?« , « Purée, c’est quoi ce WiFi de mer… Je capte rien dans ma chambre ! » ou encore « Mais fait ch…, ça coupe tout le temps !« . Bon, voilà pour l’entrée en matière.

Google lance donc un routeur WiFi censé faire oublier tous ces petits tracas de la vie connectée. Bienvenu à Google OnHub. Premièrement, OnHub contient 13 antennes. Combien ?! Non, ce n’est pas pour capter les émissions de TV de contrées lointaines, mais bien pour améliorer drastiquement la qualité du signal. Six antennes prendront en charge la bande de 2.4 GHz et les six autres seront dédiées au 5 GHz afin d’amener une plus grande passante. Et la treizième antenne ? Et bien, elle va se charger de maximiser le flux en façade grâce à un déflecteur. Vous l’aurez compris, il faudra donc placer le OnHub au centre de la pièce de vie afin d’en profiter au mieux.

C’est pour cela que Google a construit, en partenariat avec TP-Link, un routeur au look assez bien conçu. Il ressemble à un cylindre bleu aux bords verts et se veut donc sobre… et de bon gout. Il supporte les normes 802.11a/b/g/n et ac, mais aussi les normes Bluetooth Smart Ready, 802.15.4 et Weave. Il propose d’emblée 4 Go de stockage pour accueillir les différents micro-programmes qui seront mis à jour de manière transparente. Un léger halo de lumière vous indique d’ailleurs l’état de connexion du routeur.

Une application pour smartphone est prévue afin de le configurer facilement, le rêve ! Fini les connexions câblées lorsque le routeur ne fonctionne pas, terminé d’expliquer à vos potes de se connecter sur 192.168.1.1 pour entrer le mot de passe … qu’ils ont de toute manière oublié. On nage dans la mer du bonheur sans fil…

google onhub 02

Prêt pour le futur des objets connectés, OnHub veut donc devenir une référence en matière de hub domestique. Les commandes devraient débuter dans le courant du mois de septembre pour un prix avoisinant les 200€.

Source : Google Blog

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.