Blu-Ray Ultra HD – Faisons le point sur sa sortie prochaine

Avec l’apparition des téléviseurs Ultra-Haute Définition qui envahissent les étals des supermarchés, nous sommes évidemment tenté à franchir le pas. « Ah quelle belle image, quelle précision ! » peut-on entendre dans le chef du pauvre acheteur potentiel en train de baver devant la vidéo promotionnelle d’un constructeur coréen bien connu.

brhd04

Bref, la 4K, la UHD, c’est franchement bien… quand on a une bonne source de contenu à disposition. Oui, évidemment, si vous y connectez un lecteur de DVD de 2001 avec un vieux DIVX de 700 Mega pourri jusqu’à la moelle tellement il a été compressé, vous risquez d’être déçu. Idem si vous regardez France 5 en résolution normale lors du passage en prime time du documentaire sur les castors à queues rondes du Dakota, filmé en 1996.

Vous l’avez compris, qui dit téléviseur 4K dit source 4K. C’est dans cette voie que le Blu-Ray s’est introduit. Bonne nouvelle, la norme Blue-Ray UHD sortira pour la fin de l’année 2015. Promis.

brhd00

Le futur design du lecteur BR-4K de Sony

Alors, il propose quoi ce nouveau Blu-Ray ? Principalement, sa résolution sera de 3840 x 2160 pixels (contre 1920 x 1080 actuellement) avec une palette de couleur codées sur 10 bits qui permettra d’obtenir de meilleures nuances de couleurs. Bon, à voir si l’utilisateur lambda parviendra à distinguer le rose bonbon du rose Bubble-Gum à l’ombre du châtaignier à deux heures du matin.

Le nombre d’images par seconde sera porté à 60 ips et disposera du HDR qui offrira une plus grande plage dynamique de la luminosité de l’image. Il est cependant fort probable que votre estomac se retourne devant tant de précision et de fluidité d’image. Pensez donc au sac vomitif, non fourni. Concernant la 3D, que personne n’utilise de toute manière, elle ne sera pas présente par manque de place sur le disque.

brhd02

Le stockage des données sera distribué sur 3 couches offrant une capacité totale de 100Go (contre 25 ou 50 Go sur l’actuel Blu-Ray). Un bit rate (débit de lecture) de 128 Mbits sera alors possible alors que le Blu-Ray classique n’en propose que 48.

Nous aurons donc tout le loisir d’obtenir de la qualité digne de ce que ces nouveaux téléviseurs peuvent offrir. Il nous reste toutefois à vérifier si la production des films suivra car, finalement, la source première du film n’a souvent pas été filmée en 4K.

Nous nous retrouvons donc dans la même situation qu’il y a 10 ans : Les supports et matériels sont en avance par rapport aux sources natives de contenu. L’histoire n’est décidément qu’un éternel recommencement…

Allez, je vous laisse, je vais classer mes VHS de Nulle Part Ailleurs.

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.