Smartphones : Le cap des 1000 euros enfin franchi

sn00

Le début des smartphones à 1000 euros, pourquoi un tel tarif ?

Dévoilé à un prix d’entrée de 1009 euros, le prochain Samsung Note 8 a beaucoup fait parler de lui. Beaucoup de consommateur s’étonnent ainsi que des smartphones puisse atteindre de telles sommes.

En effet, 1000 euros, c’est presque un SMIC. C’est un voyage en avion au Japon ou outre-Atlantique. C’est le prix d’un bon ordinateur portable ou d’une petite voiture. C’est même le prix d’un chien de race !

Il est donc normal qu’on s’étonne qu’un téléphone, même multifonction, puisse atteindre de telles fortunes. Certes, il existe dans la société de plus en plus de technophiles ; oui, l’usage du smartphone grignote petit à petit celui de la télévision ou même de l’ordinateur ; c’est vrai, les fonctionnalités de ces appareils ne cessent d’augmenter, si bien qu’ils remplacent tout une batterie d’objets.

Mais ces raisons suffisent-elles à justifier une telle inflation ? Et pourquoi est-ce Samsung et pas un autre, qui a pris la décision de faire franchir à ses smartphones le cap symbolique des 1000 euros ?

Cette étape, aux facteurs multiples, permet quoi qu’il en soit d’imaginer que cet acte de bravoure donne des idées à d’autres compagnies, à l’instar d’Apple, qui n’a pas montré ces dernières années trop de scrupules à faire grimper les prix.

Des smartphones haut de gamme

D’abord, il faut bien comprendre que si cette somme représente un palier impressionnant, il s’agit néanmoins d’un processus assez marginal sur l’ensemble du marché des smartphones. En effet, l’immense majorité de la demande reste mobilisée par les entrées ou moyennes gammes, qui suffisent largement à combler les besoins de la plupart des consommateurs.

Ce que monsieur-tout-le-monde recherche dans un téléphone, c’est avant tout un appareil fiable, pas trop imposant, lui permettant de passer des appels, de rédiger des sms et de consulter le web et des réseaux sociaux. Si l’image est de plus en plus présente dans l’utilisation des smartphones, prendre une photo pour la partager sur Snapchat ou Instagram, sur un écran relativement petit, ne nécessite pas de posséder un photophone à la pointe de la technologie.

Au contraire, pour beaucoup de gens, un téléphone à 1000 euros constituerait plus une source d’inquiétude, quant au vol ou à la casse, qu’autre chose. À ce prix, est-il justifié de contracter une assurance téléphone ? Réponse ici.

Ce type de smartphones est donc réservé à une clientèle très segmentée. Samsung, qui propose pléthore d’autres téléphones à des prix plus accessibles, cible ici les professionnels, à qui le stylet peut être utiles, mais également les technophiles.

Ceux-ci, qui ont déjà montré avec Apple leur disposition à payer le prix fort, rachètent et revendent plus facilement leurs machines, et justifient le sacrifice financier par la nouveauté et la performance du téléphone.

sn

Un enjeu commercial pour Samsung

Pour Samsung, vendre un téléphone à 1000 euros répond avant tout à des logiques communicationnelles et économiques.

Déjà, il faut noter que ce n’est pas la première fois qu’un téléphone est présenté à un tel tarif : ce fut déjà le cas par le passé, pour Samsung comme pour Apple – les seuls à la clientèle suffisamment acquise pour être prête à débourser des sommes pareilles – sur des appareils avec une grande capacité de mémoire.

Mais c’est donner ce prix comme prix d’entrée qui représente bel et bien une innovation tarifaire, va franchir également la marque à la pomme avec l’iPhone X qui devrait être commercialisé à 1 159€ pour le prix de base. Pour en savoir plus sur l’iPhone X, cliquez ici.

Alors que le marché des smartphones dispose d’une réserve d’extension de plus en plus faible, proposer des téléphones très haut de gamme permet aux grandes compagnies d’augmenter sensiblement leur marge.

Pas la peine, pour autant, de crier à l’abus des compagnies de téléphones : si elle se permettent de prodiguer des tarifs aussi rédhibitoires, c’est que les consommateurs montrent qu’ils sont prêts à payer.

Pour Samsung, ce prix de 1000 euros a aussi une cause conjoncturelle : en effet, le Note 7 avait engendré des pertes très importantes à cause de déficiences techniques. Il s’agit donc pour la firme de montrer que ces smartphones sont suffisamment solides, ce qui s’est traduit par des coûts importants en recherche et développement et en tests nombreux.

Quant au téléphone en lui-même, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un Galaxy S8 amélioré, avec double capteur d’appareil photo et 6 go de RAM. Un téléphone pas vraiment révolutionnaire, donc, mais dont la fiabilité devrait être à la hauteur du prix.

 

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.