iPhone X – Parenthèse marketing ou tremplin technologique ?

ipx03

Je vous avoue avoir zappé la Keynote de ce mardi, où nous nous demandions si ce brave Tim allait fièrement arborer sa fine chemise de flanelle ou son petit sweet, lui donnant ainsi un air de jeune premier sortant de Solvay, sans le chapeau carré. En effet, au vu des rumeurs et, surtout, des brèches marketing laissées ouvertes telles le barrage de l’Eau d’Heure un soir de crue – consciemment ou pas – par nos joyeux drilles de Cupertino, on se demandait ce qu’Apple allait nous sortir comme nouveautés.

Et bien voilà, nous y sommes, la croisée des chemins s’annonce à nous, tel Jon Snow face au mur de glace qu’il ne sait comment franchir. Faut-il percevoir cet iPhone X comme un objet innovateur ? Heu… A propos,  “X”, vous prononcez cela comment, vous ? Il faut savoir qu’il s’agit, d’après le capitaine Cook, du dixième iPhone depuis sa première sortie. Prononcez dés lors “Ten”, ou ” Dix”, mais en aucun cas “Ickx”, comme notre célèbre pilote automobile.

Le ventre du X déverrouillé avec votre visage

Cette année, le “One more thing” était donc représenté sous la forme de l’iPhone X.  S’il était évident que les fuites étaient aussi inévitables qu’une ado en attente de ses premières règles, il était tout à fait légitime de nous demander ce que venait faire ce “X” au milieu du jeu de quille de cet imbroglio marketing, déjà bien malmené dans ces annonces de l’iPhone 8 et autre Apple TV 4K.

Soyons clair et limpide comme la morve du nouveau-né : L’objectif d’Apple est de rattraper son substantiel  retard sur la concurrence chinoise qui nous inonde de ses smartphones sans bord. Oui, Apple accuse du retard, je le répète. Toutefois, il arrive à maîtriser sa R&D en nous envoyant à la figure une bonne brochette de nouveautés et, surtout, d’innovations. Franchement, quelle boite hi-tech peut sortir autant de produits de qualité en si peu de temps ? Non, je ne parle pas de Proximus.

Ce “Ten” nous envoie à la tronche un écran de 5.8 pouces d’une résolution  “Super Retina” de 2436 x 1125 pixels, OLED, qui plus est. Bref, vous bénéficierez d’un confort hors norme, sous la forme d’un smartphone pas plus grand qu’un iPhone 8 Plus. Ben oui, comme cet iPhone X ne contient aucun bord, l’écran envahi tout votre espace visuel.

ipx-01

Ensuite, il faut savoir que votre Touch ID sera passé à la moulinette, finement broyé. Terminé le passage de votre petit doigt musclé, bienvenue à la caméra “True Depth”, qui analysera votre faciès  pour débloquer votre smartphone ou, à tout le moins, vous autoriser à envoyer un virement à Tante Odette, en manque d’Eau de Villée. Bienvenu au FaceID. Reste à savoir si tout ce petit monde va pouvoir jongler avec les Apps déjà en place, telles celles qui vous permettent, justement, d’envoyer de la tune à Tata Odette. Tune, iTunes. OK, j’arrête, c’est bon pour aujourd’hui.

Pour le reste, notons l’utilisation d’un “acier chirurgical” ou du fameux “Air Power” (lisez “Rechargement sans fil“) que nous attendions tous depuis belle lurette, alors que Samsung nous l’a délivré depuis trois ou quatre ans… Bref, Apple rejoint la horde sauvage, tout en apportant sa dimension 3D et son approche de reconnaissance faciale qui fera les beaux jours de la marque dans les années qui suivent. Si vous souhaitez connaitre toutes les spécifications, les voici sur GSM Arena.

Un appareil photo de rêve

Eclairage en mode portrait pour virtualiser un mode studio, caméra 3D capable d’analyser en temps réel jusqu’à 50 muscles de votre visage et vous transformer, illico presto en Marcheur Blanc, l’iPhone X mettra également ses 12 millions de pixels au service de votre gosse qui bouge, tousse et remue, afin d’obtenir une image limpide, grâce à sa stabilisation optique et son télé-objectif, identique à celui de l’iPhone 8 Plus.

Nous n’allons pas vous mentir, oui, l’iPhone X sera le nouveau roi de la photo du smartphone et c’est tout le bien que nous nous souhaitons, jetez d’ailleurs un oeil curieux sur le comparatif entre l’iPhone 9 et le X.

Faut-il craquer sous la horde de l’innovation ?

Ben … Non. Enfin, oui, peut-être. A 15.000€ du kilo, on se demande pourquoi dépenser autant pour obtenir un objet de convoitise, qui nous embarque vers ce que sera probablement le smartphone de demain, tout en se doutant que cette iPhone X (“Dix”, prononcez “Dix” !) ne semble être que l’entrée du tunnel marketing dans lequel Apple s’engouffre… et il a bien raison.

Oui, Apple nous sort un iPhone 8 – nous en parlerons plus tard –  mais aussi, sous la forme du “X”, une idée de ce que sera notre utilisation de l’informatique de demain : tout dans la main, sans contrainte, tout en se demandant ce que nous faisions d’un bazar sans nom appelé “Ordinateur” ou encore ce terme désormais obsolète qu’est, mis à part mon bon vieux Nikon D7000, l’appareil photo familial.

ipx-20

Reste à savoir comment Apple va gérer sa nomenclature et éviter, l’année prochaine, un iPhone 9 qui ne pourra jamais exister. Bienvenue dans la nouvelle ère du smartphone. Il reste, Monsieur Cook, à lui trouver un nom de code.

Il sera disponible, à partir de 1159€, dés le 27 octobre 2017. Hop, rendez-vous chez AppleBen, sinon, on vous laisse les prix, comme ça…

  • iPhone X :
    • 64 Go : 1159 euros
    • 256 Go : 1329 euros
  • iPhone 8 :
    • 64 Go : 809 euros
    • 256 Go : 979 euros
  • iPhone 8 Plus :
    • 64 Go : 919 euros
    • 256 Go : 1089 euros

 

Encore là ? Partez, partez, et posez-vous une seule question : En ai-je vraiment besoin ? Car, oui, Steve Jobs a tout de même inventé bon nombre d’objets inutiles qui deviennent vite indispensables.

 

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.