Le roaming, c’est terminé ! … A partir du 15 juin 2017

roam-02

Non, vous ne rêvez pas, les amis ! On y est, on a gagné, nous, consommateurs capables de dépenser de véritable fortune en frais de roaming (aussi appelé « frais d’itinérance ») lors de nos vacances à l’étranger. A nous les appels à prix plancher !

Pour être plus précis, à partir du 15 juin 2017, les opérateurs télécom de l’Union Européenne ne pourront plus facturer de supplément pour le transfert de données mobiles, l’envoi de SMS ou l’émission/réception d’appels lors de vos séjours à l’étranger. Vous oubliez donc la Suisse, évidemment… et bientôt le Royaume-Uni.

La Parlement Européen vient donc de donner son « go » pour que le tarif national soit appliqué lorsque vous pataugez dans l’eau cristalline de la Crète ou dévalez les pistes de Val Thorens (du moins pour nous, belges). Evidemment, je vous vois venir avec vos gros sabots et acheter un abonnement dans le pays qui offre le service le moins cher, pour ensuite l’utiliser en Belgique. Oubliez cela très vite car des contrôles seront appliqués de manière systématique afin de vérifier que le client utilise majoritairement son compte dans le pays d’origine. Capté ?

Néanmoins, on peut légitimement se demander sur quelle tête de noeud  va retomber ce gros manque à gagner que va engendrer cette décision. Les opérateurs vont-ils augmenter leurs tarifs ? Comment vont-ils techniquement mettre en place cette nouvelle tarification ? On en parle dans quelques mois, c’est certain !

 

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.