GOOGLE HOME MAX – Enfin l’enceinte audiophile qu’on attendait tous ?

gh-03

S’il faudra attendre le début de cette année 2018 pour la voir débarquer dans nos vieilles contrées européennes, la Google Home Max risque bien de tous nous faire piaffer d’impatience, au regard de sa fiche technique qui amènera un peu d’ombre sur les tableaux de vente de l’ami Apple et son HomePod. Faisons donc rapidement le tour de cette brique sonore, qui pourrait rapidement venir s’échouer dans mon salon.

Vingt fous plus puissante que la Google Home“, fort bien. Il était temps que la firme de Mountain View se remue le popotin pour concurrencer Sonos et Bose sur le terrain des enceintes qui servent à autre chose qu’à recevoir des phrases du type “Quel sera la météo de demain ? Pourrie or not pourrie ?” et autre “Sinon, j’ai quoi comme rendez-vous aujourd’hui ?”. Google Home Max rassemble donc les mêmes fonctionnalités que son petit frère et obéira à la plupart de vos commandes vocales.

Mais voila, écouter de la musique sur une Google Home, c’est un peu comme regarder une VHS pourrie d’Evil Dead en 2017 : La frustration arrive aussi vite que le démon du film, lorsqu’il déboule à 100 à l’heure vers la cabane au fond des bois, habitées par de boutonneux ados en manque de sensation forte. Google Home Max propose d’emblée quatre haut parleurs capables de reproduire toutes les fréquences sonores avec ses deux woofers de 4.5 pouces, accompagnés de deux twitters de 0.7 pouces et de deux microphones. Ses dimensions sont de l’ordre de 19 × 33,6 × 15,4 cm pour un poids total de 5.3 kg, il s’agit donc d’une belle bête au design sobre et de bon gout, qui pourra trouver sa place dans votre intérieur. Rappelons qu’il s’agit d’un modèle sans batterie, pas question de le transporter en camping ou durant vos séances de running … dans votre sac à dos.

gh-02

gh-08

Google ajoute à cela sa technologie “Smart Sound“, capable de s’auto-écouter et d’adapter le volume en fonction de l’environnement sonore ambiant, du lieu dans lequel il se trouve et de la musique qu’il joue. Evidemment, elle sera compatible WiFi 802.11b/g/n/ac, Bluetooth 4.2, Chromecast, Chromecast Audio (Multiroom), Spotify Connect, HE-AAC, LC-AAC+, MP3, Vorbis, WAV, FLAC et Opus. Elle sera équipée d’une série de LED tactiles qui serviront de commande manuelle.

Proposée aux USA à un prix de $399, elle pourront être jumelées afin de reproduite un effet stéréo ou être utilisée dans un environnement multi-room compatible Chromecast Audio. Bref, Google signe, apparemment, une toute grande enceinte, qu’il nous faudra tester dans les plus bref délais !

gh-05

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.