Quoi ? Vous répondez encore vous-même à vos mails ?

Si vous avez déjà rêvé maintes fois à un robot pouvant répondre à votre place à vos courriels, vous allez enfin être comblés.

Google a annoncé, plus tôt cette semaine, une nouvelle fonctionnalité pour votre boîte de réception Inbox de Gmail. Cette ambitieuse fonctionnalité, baptisée Smart Reply, va mobiliser tous les neurones de la firme de Mountain View pour créer de l’intelligence artificielle qui élaborera des réponses automatiques à vos messages entrants. Enfin, plus besoin de taper une foutue réponse à tous ses mails!

email 02

Dès demain, on pourrait s’imaginer un échange de mails du genre :

Paul envoie un message à ses potes : « J’organise un barbecue pour mon annif ce samedi 20 heures (…). Ciao, Paul« 

– « Ca me GONFLE les barbecues !« , de répondre automatiquement le Smart Reply de Pierre, pendant que ce dernier fait une sieste.

A l’origine de cette bisbille sur le point de naitre entre les deux amis, on peut s’imaginer le pauvre Smart Reply qui, voulant bien faire, avait analysé la liste des récipiendaires. Il constate que pour l’occasion, ne s’y trouvera pas que des amis Facebook, tout le contraire. Puis, il rebondit sur un échange de mails un peu âpre, l’été dernier, entre Pierre et son marchand où la livraison de son barbecue s’était, pour le moins, très mal passée. En croisant tous ces paramètres, le gentil Smart Reply en déduit le plus logiquement du monde, que Pierre est du genre agressif lorsqu’il s’agit de BBQ, de surcroit en présence de certains amis de Paul que nous tairons ici.

spam 02

Que s’ouvre l’ère des malentendus, façon hi-tech !

Mais non, rassurez-vous ! La fonction n’est qu’à ses premiers balbutiements et se limite à des réponses de trois à six mots que vous pouvez préalablement  éditer avant d’appuyer sur le bouton SEND. Votre première réponse automatique à une blague de mauvais goût envoyée par un collègue ressemblera fort probablement à quelque chose comme : «Ha! Très drôle ! ».

Outre cette limitation de quelques mots, l’intelligence artificielle, aussi perspicace soit-elle, ne sait pas toujours exactement ce que vous voulez dire et offrira donc jusqu’à trois propositions de réponses.

Les réponses seront élaborées à l’aide de deux réseaux neuronaux distincts, l’un pour lire vos mails afin de comprendre ce que les gens vous racontent,  et un second pour générer automatiquement vos propositions de réponses.

Perplexe ? Avouez que c’est tout de même une avancée significative dans le royaume archaïque des e-mails.

email 04

Cade Metz, du magazine Wired,  explique comment les réseaux de neurones artificiels de Google sont en train d’apprendre à parler comme un humain:

« Le système utilise ce qu’on appelle le LSTM pour Long-Short Term Memory. Essentiellement, ce type de réseau neuronal présente des caractéristiques similaires à la mémoire humaine. Il peut «se souvenir» du début d’un e-mail au moment où il en décortique la fin, et cela aide le système, dans une certaine mesure, à comprendre la langue naturelle. Dans une étude publiée plus tôt cette année, une équipe de chercheurs de Google a montré comment cette technologie pourrait être utilisée pour construire un chatbot qui est capable de s’entretenir sur le sens de la vie. »

Les recherches semblent très prometteuses; toutefois, cela prendra un certain temps avant que votre smartphone converse automatiquement avec ceux de vos amis pendant que, tranquillement de votre côté, vous êtes en terrasse à prendre un verre avec eux. Cela dit, Google utilise déjà cette technologie pour filtrer les pourriels.

 

 

Dave Dionne

Dave Dionne

Ni Belge, ni hi-tech, ni connecté, la preuve que n’importe qui peut écrire n’importe quoi, mais…pas sur n’importe quel site!